fillette_carte_routiere

Vous rêvez de partir vivre au soleil ? 15 idées pour y parvenir

La grisaille et le froid vous pèsent ? Bonne nouvelle ! Il existe de nombreuses manières de changer de vie et de profiter du soleil toute l’année. Et il y en a certainement une qui est faite pour vous. Voici quelques exemples qui j’espère, vous inspireront.

 

Les plans pour devenir ‘location independant’ (ou digital nomade)

(Location independant : Personne qui travaille sur le net et qui peut donc exercer son métier de n’importe où)

1. Devenir freelance et travailler sur le net

Julie travaille dans la rédaction web et son compagnon, Vincent, est dans le développement web. Tous deux sont freelance à Bordeaux et s’apprêtent à passer 6 mois en Asie, tout en continuant leur activité (voir leur interview). Je peux vous citer également l’exemple de Melody, journaliste freelance à Istanbul, ou encore Faouzane, du blog ‘mouton break’. Pourquoi ne pas faire comme eux, si votre métier s’y prête ? Et pour vous lancer en douceur vous pouvez vous inscrire sur elance.com. C’est un site qui met en relation des freelances du monde entier avec des entreprises. Vous pouvez y proposer vos services en parallèle de votre travail actuel et vous lancer progressivement dans l’aventure !

2. Créer un blog et vivre de sa passion

Vous en avez sûrement entendu parler, de plus en plus de gens gagnent de l’argent grâce à leur blog. Aux Etats-unis bien sûr, mais aussi quelques uns en France. L’idée ? Créer un blog qui parle de votre passion, devenir progressivement un expert du domaine, et enfin monétiser cette expertise d’une manière ou d’une autre.
Des exemples ?
Aurélien Amacker du blog ‘read me I’am famous’, Fabrice du blog ‘instinct voyageur’, ou encore Olivier Roland dont vous pouvez lire l’ebook gratuit : ‘Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog’

3. Créer une boutique en drop shipping

Le drop shipping consiste à monter une e-boutique et de vendre des produits sans les avoir en stock. Pour le client il s’agit d’une boutique comme une autre. Mais pour vous cela vous épargne la gestion des stocks, l’investissement de départ et la gestion de l’envoi des colis. Plus d’infos sur le drop shipping

Les plans originaux

4. Monter un petit business d’import export

John Hardy est américain. Avec sa femme ils se sont installés a Bali il y a 30 ans et ont monté un petit commerce de bijoux. Et ils ont fait fortune. Dans cette vidéo il explique son parcours et présente l’incroyable projet auquel il se consacre depuis plusieurs années (je vous laisse découvrir, c’est assez impressionnant !)
Je pense que ce genre de petit commerce de bijoux est assez facile à monter avec internet. Tellement facile d’ailleurs que la concurrence est souvent déjà bien installée. Mais peut-être reste-t-il des places à prendre ?

5. Prendre un congé parental

Un vrai bon plan pour partir vivre au soleil ! Non seulement l’employeur ne peut pas vous le refuser, mais en plus rien n’empêche le papa et la maman de le prendre en même temps. Rien ne vous empêche non plus de passer votre congés parental à l’étranger.

6. Prendre un congé création d’entreprise

Le congé ‘création d’entreprise’ concerne les personnes qui ont l’intention de créer une entreprise du type ‘jeune entreprise innovante’. Il faut 24 mois d’ancienneté dans son entreprise pour pouvoir en profiter. Et l’employeur peut le refuser ou le reporter.

7. Deux biliks et un pot de nutella

Imaginez la scène : une minuscule caravane peinte en jaune, enlisée dans le sable d’une magnifique plage, bordée de cocotiers. A l’intérieur de cette caravane, 2 biliks (les biliks ce sont les crêpières en fonte des pros de la crêpe), un pôt de nutella et un couple à la mine réjouie. C’était le dernier jour de nos premières vacances sous les tropiques et nous avions déjeuné sur les petites tables de jardin de cette crêperie improvisée avec ma femme. C’est un magnifique souvenir pour nous mais aussi une bonne idée à imiter pour celui qui veut s’installer au soleil sans trop se casser la tête ni la tirelire :) Lisez aussi cette interview de ce Français qui vends ses crêpes au marché de nuit de Phnom Penh.

Les bons vieux classiques

8. Expatriation & co

Certaines entreprises proposent à leurs employés des missions à l’étranger. Cela peut se faire sous trois statuts différents :
* L’expatriation
* Le détachement (courte durée)
* le transfert (nouveau contrat)
L’image de l’expatrié qui a de nombreux avantages (logement, voiture, …) et un salaire mirobolant est un peu dépassée.
Le contrat d’expatrié se fait rare, de plus en plus remplacé par des jobs en contrat local et les avantages sont moins nombreux qu’avant.

9. Le V.I.E.

Il s’agit de missions à l’étranger, en général dans des PME, dont la rémunération est fixée par convention (elle dépend du pays et du niveau de qualification).
A qui s’adresse le VIE ? A tout Français de moins de 28 ans, quel que soit son niveau de formation.
Selon les missions et le pays choisis la compétition est plus ou moins féroce entre les candidats.
Plus d’infos sur le VIE

10. Un job en contrat local

Envoyer son cv à une entreprise située dans un autre pays est une démarche quasiment vouée à l’échec.
Mais il existe des démarches qui peuvent être payantes, comme : utiliser son réseau personnel comme l’a fait Aurélien, être très actif sur les réseaux pro comme linkedin ou viadeo,
ou encore se rendre sur place pour quelques mois et passer des entretiens physiquement.

11. Prendre un congé sabbatique

L’année sabbatique. Peut-être le moyen le plus connu pour partir au soleil et pourtant rares sont ceux qui sautent le pas. Et pour cause : votre employeur peut le reporter sans justification, et même bien souvent le refuser. De plus vous êtes sans ressources. Assez compliqué.

12. Etudier à l’étranger

Si vous êtes étudiant, pourquoi ne pas partir étudier à l’étranger ? Vous pouvez vous renseigner sur le programme Erasmus par exemple.

13. Toucher sa retraite au soleil

Je me rappelle avoir croisé une Belge, jeune retraitée à El Gouna en Egypte. Le coùut de la vie assez bas lui permettait de couler des jours heureux au soleil, malgré sa maigre retraite.
Il y a aussi de plus en plus de retraités Français qui passent l’hiver au Maroc.

14. Ouvrir un restaurant

Beaucoup de Français partent s’installer dans un endroit paradisiaque pour ouvrir un restaurant.
Un bon nombre n’ont d’ailleurs aucune expérience préalable dans la restauration.
La réussite peut-être au rendez-vous, tout comme de grosses désillusions. Dans tous les cas il avoir conscience que l’investissement financier et humain est très important.

15. Ouvrir un club de plongée/ quad/ parapente/ …

Si vous voyagez à l’étranger vous êtes forcement tombé sur des Français qui ont monté un petit business dans le domaine du tourisme : location de canoës, clubs de plongée, organisateurs de balades en quads, …
Si vous avez une passion compatible et de l’argent de coté, c’est une solution envisageable.

Voila, si j’ai réussi à vous faire rêver un petit peu alors je suis content :)

Dans de prochains articles je reviendrai sur certaines de ces idées plus en détail et j’essayerai également d’interviewer des personnes dans ces différentes catégories.

Alors, laquelle des ces idées allez vous mettre en oeuvre en 2012 ? Ou peut être avez vous d’autres idées et d’autres plans ?

30 Comments

  1. J’adore cet article !!!!!! Topissime ! Il est présenté de façon originale, avec ses onglets à ouvrir, et il est très stimulant pour les neurones !! Perso, je pencherais pour ce qui est plutôt du domaine « location independant » : je suis blogueuse depuis peu et prévois que ce domaine m’aide à devenir indépenante ; mais je vise aussi le freelance, pourquoi pas, et grâce à toi découvre un monde où je vais aller fouiner avec extrême curiosité : le drop shipping ! C’est vraiment mon but de pouvoir travailler de n’importe où dans le monde !
    Sinon, un grand merci de m’avoir fait découvrir cette personnalité extraordinaire de John Hardy et son concept de greenschool ! (lol j’adore sa jupe balinaise)
    Merci Nicolas, je kiffe !!!!!!

    1. Merci à toi Marjorie, ça fait plaisir :)

      J’avais été soufflé par cette sorte de cathédrale de bambou quand je l’avais vu pour la première fois. Je pense que ce type est un visionnaire !

      Si tu trouve des choses intéressantes sur le drop shipping je suis intéressé. C’est encore confidentiel en France.

  2. tip top la présentation de l’article avec les onglets, j’aime beaucoup :) et ça donne envie car je me retrouve dans plusieurs de ces situations : les biliks ça nous connaît, on a un snack en Bretagne avec vente de galette et on a même créé un burger breton alors peut-être qu’un jour on ira le proposer ailleurs ;) et puis la retraire c’est sûr elle sera au soleil mais on espère bien y aller avant, peut-être en ouvrant un resto ou alors je vais cartonner avec mon blog hi hi il est permis de rêver, c’est beau le rêve mais « les rêves sont les clés pour sortir de nous-même » (Rodenbach)
    Michaëla@Jeux&Co Articles récents..AUTOPORTRAITMy Profile

    1. Humm… Le burger breton… il faut que je goûte ça un de ces quatre.
      C’est bien d’avoir plusieurs plans. J’en ai 3 également. C’est mieux, ça multiplie les chances :)

    1. Merci pour les précisions Julien. C’est vrai que ça peut-être envisageable du coup.

      Pour les onglets je suis content que ça plaise, parce que j’ai eu du mal. C’est une option de mon thème mais qui est un peu bugée. D’ailleurs je n’ai pas réussi à faire des retours à la ligne à l’intérieur. Ca doit se voir je pense :)

  3. Tu m’as plus que fait rêver ! Je suis content de voir qu’il y a beaucoup de gens qui partagent cette passion. Je pensais créer un annuaire des personnes qui vivent de partout dans le monde, mais ce serait très très long.

    J’aime beaucoup aussi les onglets. Ce qui est incroyable c’est qu’ils sont supers naturel a utiliser, on ne pose même pas la question.

    Quant aux crêpes, et au Bilik, un ami cuisinier a eu la même idée pour le carnaval de rio, cette année. Je vais lui forwarder le link !
    faouzane@moutonbreak Articles récents..Devenez un domaineur efficace en 5 joursMy Profile

  4. Effectivement, la liste est assez complète!

    Mais il ne faut pas confondre vacance et travail! Vivre au soleil n’est pas la même chose que partir en vacance au soleil!

    EN tout cas pour ma part c’est la solution 2! Je rajouterais aussi de travailler en tant qu’intermédiaire et toucher des commissions! C’est ce que je fais pour de la location d’appartement au Vietnam!

    Bonne continuation

    Kevin
    Kevin @Voyage au Vietnam Articles récents..Comment louer un appartement à Bangkok qui vous coûtera 2 fois moins cher que l’hôtel?My Profile

  5. Bonjour,
    Votre liste est très bien faite.
    Je mettrais un bémol sur le point 10:
    Partir chercher un job localement est assez facile au sein de la communauté européenne, en dehors vous aurez plus de mal en raison du visa que vous obtiendrez (il y a peu de chance qu’il vous permette de travailler sur place).
    Pour l’avoir fait, il y a plus de 10 ans à Londres, ne vous attendez pas à trouver de bon job… ce sera le plus souvent des emplois sous qualifiés dont les locaux ne veulent pas. Les bons jobs se trouvent avant de partir (à condition d’avoir un bon CV et maitriser la langue)
    Cordialement
    AK

  6. @Faouzane : Je viens d’interviewer une personne qui a aussi tenu une crêperie ambulante. Finalement c’est pas si rare que ce que je pensais :)
    Je publierai l’interview prochainement.

    @Kevin : Quel type d’intermédiaire ? ça m’intéresserai d’en savoir plus.

    @A.K. : Merci pour la précision et bienvenue sur le site !

  7. Ces conseils seront surement utiles à beaucoup de monde.

    De mon coté, moi j’ai choisi l’option « stage » pour mon premier grand voyage…

    3 mois en Thailande… Principalement à bangkok !

    En tout cas je découvre ton blog, et cet article a une présentation très originale avec les listes « par onglet » je trouve ça sympa !

    A bientôt !
    Amin – Stagiaire en Thailande Articles récents..Trouver son billet d’avion pour BangkokMy Profile

    1. Salut Amin,
      J’avais pas penser au stage. C’est une bonne idée d’autant que ça débouche parfois sur un job.

      Bienvenue sur le blog :)

  8. Pour enrichir ses connaissances dans une langue étrangère, pour développer sa capacité d’adaptation dans un pays que ne nous connaissons pas (ou très peu), pour concrétiser un projet personnel ou professionnel, les raisons sont multiples mais dans tous les cas cela restera l’expérience de votre vie, à raconter et à transmettre aux futures générations.

    Pour ma part, c’est un projet que je veux voir aboutir pour ne pas avoir de regrets plus tard.
    Reste à le mettre en forme et j’avoue que vos conseils me seront très utiles./
    Merci à vous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge