image2

Vivre 3 mois sous le soleil Kényan (article invité)

Webmaster indépendant et blogueur, Kalagan est ce qu’on appelle un digital nomade. Il voyage quasiment à plein temps, tout en exerçant ses activités professionnels via internet. Il nous raconte dans cet article invité son voyage de 3 mois sous le soleil du Kenya.

 

Après mon brousse trip de 1 mois en Afrique de l’Est durant lequel, en septembre 2011, j’ai parcouru l’Ouganda, la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda, je rêvais de repartir dans le coin pour revivre l’ambiance « Pole Pole » qui me manquait tant. Un ami expatrié à Mombasa m’a proposé de venir faire un tour au Kenya.


C’était pour moi l’occasion de découvrir le dernier pays de la communauté d’Afrique de l’Est et de renouer avec la culture swahili.


Je décidais donc de partir au Kenya de décembre 2011 à mars 2012, pour profiter du soleil de la fierté de l’Afrique.


Un voyage différent des précédents :
Durant mes précédents séjours, au Maroc, en Croatie, au Cameroun ou en Afrique de l’Est, je voyageais plutôt en routard, en me déplaçant quasiment tous les jours.

C’est un type voyage assez fatiguant, qui comprend beaucoup de déplacement en bus, train, bateau ou en matatu et qui ne permet que difficilement de continuer à travailler de manière constante pour mes activités professionnels sur internet.


Pendant ces 3 mois au Kenya, j’ai pris le temps de rester dans les endroits qui me plaisaient, tout en travaillant sur internet grâce au réseau 3G. Safaricom, l’opérateur anglais numéro 1 au Kenya propose des services très peu chers et performants.


Je voulais aussi participer de manière sociale à la vie kenyane. J’ai donc travaillé en temps que volontaire dans un orphelinat à Nairobi et ce fût une superbe expérience !

 

1 mois sur la cote kenyane

 

Pour ce qui est de vivre au soleil, mon séjour sur la côte kenyane m’a gâté. Il y fait toujours plus de 30 degrés, les plages sont tout simplement magnifiques et les principales villes sont très agréables, on y fait la fête tous les jours.


Après être passé quelques jours à Mombasa, deuxième ville du pays, j’ai entamé une bonne semaine très relaxante dans un cottage de Diani Beach, à 100 mètres de l’océan indien. Endroit parfait pour y passer Noël, finissant les festivités par une baignade à 7h du matin.

Mon bureau de digital nomade dans un cottage de Diani Beach


Après Noël, nous décidions avec mes 2 potes français, d’aller à Malindi, capitale de la fête au Kenya, surnommé la « petite Italie ». L’endroit rêvé pour aller fêter nouvelle an !


1 mois à Nairobi et dans ses environs

 

En début d’année 2012, je me rendais à Nairobi, centre logistique le mieux placé dans le pays pour accéder à toutes les merveilles kenyanes.

Nairobi est une ville très vivante, avec beaucoup de circulation en journée et de la musique en non-stop dans chaque bar et restaurant.


Les kenyans ont une étrange habitude d’écouter la musique très fort. Les boules-quiès sont indispensables pour bien dormir dans le centre ville.


Nairobi est situé à 1600 mètres d’altitude, mais il y fait tout de même bien chaud. Pendant la saison sèche, je me baladais la nuit en t-shirt (précisons quand même que je viens du nord de la France et que j’ai une aptitude naturelle à résister au froid).


J’ai pu y faire de nombreuses rencontres très intéressantes et préparé quelques excursions au Lac Naivasha, à Magadi et surtout celle de l’ascension du Mont Kenya, merveille volcanique d’Afrique de l’Est et second sommet d’Afrique (5199 mètres).

Lever du soleil sur le pic du volcan, à 6h30 du matin


 

1 mois dans l’orphelinat de Lynsi Love

 

Lorsqu’on voyage en terre inconnue, on peut parfois avoir un sentiment de spectateur face à la population. J’ai ressenti l’envie durant mes précédents voyages en Afrique de m’impliquer socialement dans un projet local. Grâce au site internet Workaway, j’ai trouvé un programme de volontariat dans un petit orphelinat situé à Kayolé, ville périphérique de Nairobi, à 20 minutes en bus du centre ville.


J’y ai donné en anglais des cours de mathématiques à des élèves de niveau 3ème/seconde. J’ai aussi travaillé sur le blog de l’orphelinat pour augmenter le nombre de volontaire.


Un succès total : tous mes élèves ont eu la moyenne à leur examen trimestrielle et de nouveaux volontaires vont venir apporter leur aide durant l’été.

Ce fût une expérience très enrichissante que je renouvellerai dès mes prochains voyages.

Ma classe de mathématiques dans l'orphelinat de Lynsi Love


Je suis rentré en France un peu trop tôt car l’hiver n’était pas totalement fini. J’aurais dû rentrer en Mai ! Qu’à cela ne tienne, je prépare en ce moment même un prochain voyage au soleil, en Amérique latine, histoire de ne pas perdre mon bronzage.

16 Comments

  1. Très bel article, encore. Je suis ravie de lire enfin un séjour en Afrique ! C’est à croire qu’il n’y a que des voyages en Asie ou en Amérique du Sud ! J’ignore pourquoi ! Je vais noter dans ma liste le site de Workaway, merci du filon !
    Cette vie de digital nomade me fait vraiment rêver, cela viendra plus tard, en son temps !
    Amitié
    P.S. Kalagan est un joli prénom, il vient d’où ?

  2. Merci encore Nicolas de m’avoir permis de partager mon expérience au soleil sur ton blog. J’ai pas mal baroudé en Afrique et c’est un continent que j’adore. La vie y est vraiment différente. C’est pourtant un continent qui est boudé par les voyageurs.

    Combien de fois ai-je vu des itinéraires de tour du monde qui ne passais pas par l’Afrique. Comment faire le tour du monde sans passer par le berceau de l’humanité ?

    @Marjorie
    Kalagan vient de l’expression « Bien joué Kalagan ! ». C’est extrait d’un vieux film où John Wayne résolvait toute les affaires. C’est devenu mon surnomn, mon pseudonyme sur internet puis le nom de mon blog :)
    Kalagan Articles récents..Corinne rentre en Suisse après 2 ans de nomadismeMy Profile

  3. Comme certains commentateurs, c’est surprenant de savoir qu’outre les guerres civiles qui s’y matraquent comme on nous les rapporte à la télé, il y a aussi une belle vie. « on y fait la fête tous les jours ». Très belles également les photos. Vos élèves me semblent tout à fait charmants ! Mais ce que j’ai surtout remarqué, c’est les murs en tôle avec la température de 30°c que vous racontez, ça ne doit pas être la fraîcheur dans votre salle de classe ! Oufff

  4. C’est un joli récit de voyage, mais je m’attendais à un récit plus long des safaris et des animaux sauvages qui font le renom de ce pays d’Afrique. En tout cas, ça sort des idées reçues de l’Afrique (l’insécurité et guerre civile), on parle plutôt de ce qu’il y a de mieux à voir et à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge