Vivre au soleil, pourquoi pas vous ?

Le scénario classique : vous avez acheté un billet d’avion pour la Martinique ou autre, vous avez passé un super séjour et voilà le moment de rentrer. Et là, c’est le choc. Charles de Gaule, les murs gris, le ciel gris, les gens stressés.

C’est à ce moment-là normalement que vous vous dites ‘pffff, j’en ai marre, je veux partir vivre au soleil’.

Depuis un an et demi que je tiens ce blog j’ai interviewé des personnes qui ont sauté le pas. J’ai moi-même fait le grand saut il y a 6 mois. Je vis maintenant au Maroc.

Je vais donc vous faire un petit tour d’horizon des bonnes raisons de sauter le pas et des bonnes raisons de ne pas le faire.

Alors, faire le grand saut ou continuer à combler le manque de soleil par des petits voyages occasionnels ? Quelques éléments de réponse :

Les bonnes raisons pour partir vivre au soleil

Tout d’abord il y a bien sûr (attention lapalissade) : le soleil ! Blague à part c’est quelque chose qui joue vraiment sur le moral. Et puis ça facilite la vie sur certains aspects : c’est plus facile de sortir les enfants, on a plus le stress de se dire « vite il fait beau je dois absolument sortir en profiter », …)

Les gens sont en général moins stressés qu’à paris ! Enfin après ça dépend ou vous partez :)

Déménager loin, c’est aussi une aventure. On rencontre des gens différents, une façon de penser différente et vraiment, c’est très enrichissant.

Enfin cela fera des choses marrantes à raconter à vos petits-enfants :)

Maintenant tout n’est pas rose. Là je vais vous parler de quelques difficultés dont peu de gens vous parlerons quand on déménage loin, en particulier à l’étranger.

Les difficultés

On parle souvent de choc culturel, de mal du pays et de l’absence des proches comme étant des difficultés quand on déménage loin.

C’est vrai, même si personnellement je n’ai pas ressenti le choc culturel.

Mais à côté de ces difficultés morales, il y a aussi pléthore de difficultés pratiques dont on parle moins.

Quelques exemples :

Vous ne comprenez rien aux démarches administratives et vous avez toutes les peines du monde à obtenir des infos fiables, vous passez des jours à essayer de comprendre comment fonctionne votre couverture sociale ! Même si elle fonctionne tout court.

Vous devez trouver un mode de garde ou une école pour vos enfants, vous ne savez pas quel quartier choisir dans votre nouvelle ville, vous ne savez pas où acheter vos meubles. Vous allez vraisemblablement vous le demander un moment et perdre un temps fou à chercher.

Vous galérez pour gérer l’eau, l’électricité, le téléphone, internet, les réparations multiples et variées, et peut être aussi devrez-vous re-déménager une ou deux fois car vous vous rendrez compte que vous avez fait le mauvais choix pour le logement…

Ce ne sont que quelques exemples mais ce qu’il faut bien comprendre c’est que pendant quelques mois (soyons réalistes, environ 6 mois) vous allez traverser une période de très sévères turbulences. Toutes ces choses à gérer vont vous confisquer TOUT votre temps libre et une partie de l’argent que vous avez mis de côté. Il faudra peut-être renoncer au confort pendant quelques temps également.

Cela entraînera stress et fatigue, et dans certains cas cela pourrait avoir des conséquences sur votre travail, votre santé ou votre vie de couple. Tout ceci est d’autant plus vrai si vous avez des enfants puisque les difficultés seront alors multipliées d’autant.

Enfin, dernier point important : votre nouvelle vie ne ressemblera pas à ce que vous aviez prévu. Elle sera peut-être mieux ou alors décevante. Il y a clairement une incertitude difficile à maîtriser.

Pour conclure

Je pense que la plupart des expats sont contents au bout du compte. Il y a quelques stats sur le sujet. Mais le point clé c’est d’être prêt physiquement, financièrement et moralement à passer quelques mois très durs, et être également prêt à faire machine arrière dans le cas où l’expérience virerait au fiasco.

Pour résumer je vais vous donner mon sentiment personnel sur mon expatriation au soleil : si c’était à refaire je ne sais pas si je le referais et peut-être que je me contenterais de quelques petits voyages sympas au soleil. Mais maintenant que j’y suis et que le plus gros des difficultés semble derrière, je m’y sens bien et je profite des bons côtés.


Envie de quitter la grisaille ?

13 Comments

  1. Bonjour, alors je tombe sur ce site en cherchant ou partir en vacances au soleil. C’est vrai que la grisaille ne nous abandonne pas cette année en France. Alors finalement il faut bien réfléchir pour déménager, n’est-ce pas? C’est différent de passer par exemple un séjour enfant que d’aller vivre sur place…
    Marc Articles récents..Préparation ETE 2013My Profile

  2. Partir sous le soleil constant et tout au long de l’année vivre avec le soleil toute l’année est un rêve tout les matins je me pose cette question est si je faisais ma vie sous les palmiers et le soleil, travailler en sentant le soleil toucher sa peau ! voilà qui pourrais me rendre de bien meilleur humeur tout les matins !
    electricien nice Articles récents..electricite niceMy Profile

  3. il est vrai que le soleil agit énormément sur notre comportement et notre humeur voilà pour quelle raison je me suis exilé suis on peut dire ça, dans un pays ou le soleil est présent les 3/4 du temps ! puis cela permet de se sentir en vacances toutes l’année et ca ça n’a pas de prix !
    hotel antibes Articles récents..hotels 06My Profile

  4. Je suis toute à fait d’accord avec l’idée que c’est bien être dans les îles française au chaud.
    Mais il faut savoir qu’il y a aussi des quelques problèmes là-bas et que si ça continu comme ça.
    Les îles de rêves que nous connaissons à l’heure actuelle peuvent changer radicalement .
    J’ai explique un peu la violence guadeloupe
    Angelo test Articles récents..Teste de Monop’IDMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge